Emiliano Brancaccio

Emiliano Brancaccio

Ricerca, didattica e divulgazione
Research, teaching and media

Pour un “Standard social international” sur les mouvements de capitaux

Mediapart – Segesta3756, 14 Fevr 2017

L’économiste Emiliano Brancaccio propose une gestion des relations financières et commerciales entre les pays, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Europe, basée principalement sur la reprise des contrôles sur les mouvements de capitaux et, là où c’est nécessaire, sur les marchandises aussi. Principale innovation : le contrôle des capitaux à l’égard des pays qui font du dumping social.
        
PARLEMENT EUROPEEN
Bruxelles, 7 décembre 2016
Conférence GUE / NGL
“Résistance et alternatives au libre-échange”
        
 
     

Intervention de Emiliano Brancaccio *

Cette conférence est intitulée “Résistances et alternatives au libre-échange.” Le sujet est d’une grande importance, mais je voudrais souligner que le “libre-échange” est déjà en crise depuis quelques années. Les données indiquent que, de 2008 à ce jour, 1196 nouvelles mesures limitant les échanges entre les pays du G20 ont été introduites et jamais retirées, et qu’il y a eu une augmentation de 12% du nombre total de restrictions sur les flux de capitaux internationaux. Ces mesures restrictives ont été adoptées non seulement par des pays relativement petits comme la Malaisie ou l’Argentine, mais aussi par des géants du poids de la Russie, l’Inde, la Chine et surtout les Etats-Unis d’Amérique. Pour la seule période 2014-2015, les États-Unis ont lancé jusqu’à 385 enquêtes antidumping qui ont donné lieu à diverses mesures de rétorsion contre les concurrents. Aujourd’hui Trump le crie sur les toits alors que Obama préférait peut-être le murmurer, mais lorsqu’on y regarde de plus près la politique américaine favorise depuis longtemps le vent protectionniste qui est en train de souffler sur la planète.

Continua